Céramiste – 36 rue Saint-Robert 63100

Comme la suite d’une histoire…

Juin 2010 : le hasard m’a fait choisir un stage avec de la terre plutôt qu’avec de la pierre ou du bois. Il fait bien les choses, je suis mordue.  Mais… c’est quoi la terre, la poterie et la céramique ?

Pour comprendre le matériau que j’ai entre les mains et les techniques qui lui sont associées et qui me correspondent, j’entreprend un apprentissage qui part dans tous les sens et qui sera long. 

Je travaille sur les formes : un départ sans projet dessiné, sur une idée et dont le résultat  est parfois à l’opposé : une forme peut être renversée pour créer autre chose. 

Le travail sur le décors est plus compliqué ; difficulté de trouver une corrélation avec la forme : l’attrait pour les engobes, les oxyde, les terres non recouvertes. La récolte des terres et des essais de cuissons. Four électrique, à gaz, à bois, cuisson raku, enfumage.

La difficulté de lâcher prise pour créer mais le sentiment de quelque chose à développer et un grand désir. Le besoin d’un travail individuel assidu et d’une méthodologie de travail pour évoluer.

2017 : je me suis décidée à partir pour une année de formation professionnelle très intense à l’Institut Européen des Arts Céramiques, en Alsace. Quand je reviens le travail est ébauché, les formes émergent et des mots les accompagnent. Cependant rien n’est encore abouti, le travail sera encore long mais je commence à montrer ce bout de chemin parcouru.

2018, je me suis installée en tant que céramiste. Je présente en alternance deux types de productions : 

– des poteries utilitaires travaillées à la plaque ou aux colombins – tasses, coupelles, bols, saladiers, pichets… en grès avec des émaux qui je créée et que j’applique à la louche ou au pinceau. Ces traces deviennent abstraction ou paysage.

– Et une production plus décorative avec des formes intemporelles, qui, au fur et à mesure se rapprochent, jouent entre elles, se regardent et peuvent se rencontrer, jouer sur l’équilibre. Rochers, cocons, briques, les formes produites appartiennent à l’inconscient collectif.

Je travaille des terres de haute température, des grès essentiellement. Entre le naturel et l’artificiel, je recherche des textures qui donnent envie de toucher, des émaux, des couleurs que je peux associer ou confronter.

Depuis 2021, j’ai la possibilité d’accueillir des visiteurs dans mon petit atelier. Cependant, il n’est pas encore tout à fait installé car je préfère toujours passer mon temps à produire pour la  saison prochaine.  

Je présente mes productions dans des boutiques (Le Puy-en-Velay, Vienne, Sète, Guéret, Mâcon…) et des marchés de potiers ou marchés artisanaux.


Elisabeth Guerry – 36 rue Saint-Robert 63100 Clermont-Ferrand – elisabethguerry@gmail.com – et pour me suivre : facebook et instagram – 06 89 58 26 10

Leave a Comment on Elisabeth Guerry

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.